Radio Junior

La 1ère radio des enfants !

Vous écoutez

Title

Artist

Les émissions

Planète Junior

18:00 19:00

Les émissions

Planète Junior

18:00 19:00


Les droits de l’enfant

Le 20 novembre c’est la journée des droits de l’enfant.

Vous avez tous entendu parler des droits de l’Homme, adoptés en 1789, qui défendent les libertés humaines, individuelles et collectives. La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen proclame dans son premier article que « tous les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits ».

En 1924, la déclaration de Genève tente de codifier les droits fondamentaux des enfants par l’Union Internationale de secours aux enfants.

1979 est l’année internationale de l’enfance. Mise en chantier de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant à l’initiative de la mission permanente de la République populaire de Pologne.

Le 20 novembre 1989, les Nations Unies qui rassemblent presque tous les peuples de la planète adoptent la Convention internationale des droits de l’Enfant. Tous les pays, sauf deux (les États-Unis et la Somalie), ont adhéré à ce texte.

Depuis 1989, vous les enfants avez aussi des droits destinés à vous protéger et à vous respecter en tant que personne à part entière.

En 1995, le Parlement Français décide de faire du 20 novembre la “Journée nationale de défense et de promotion des droits de l’Enfant”.

Quels sont ces droits ?

Tout d’abord, vous êtes une personne à part entière. Vous avez le droit d’avoir un nom et une nationalité à la naissance, le droit à la liberté de pensée, de religion, aux loisirs ou encore à la sécurité sociale par exemple. Si en France, ces droits sont assez bien respectés, dans les pays pauvres, des millions d’enfants souffrent de malnutrition (d’une alimentation insuffisante et mal équilibrée) et meurent de maladies que l’on sait soigner mais l’argent manque pour les médicaments.

Les enfants ont aussi le droit à l’éducation. En France, l’école est obligatoire jusqu’à 16 ans. Dans le monde, 1 enfant sur 5 ne va pas en classe, soit 130 millions d’enfants.

Dans votre famille, vous avez le droit de vivre avec vos 2 parents. Et si vos parents vont divorcer, se séparer, vous avez le droit de dire ce que vous en pensez.

Les droits de l’enfant ont aussi pour but de vous protéger contre les mauvais traitements. Environ 50 000 enfants sont maltraités en France (selon la police). Ils sont mal nourris, battus ou abusés. Si vous êtes victime de mauvais traitements ou d’abus sexuels, il existe un numéro de téléphone : le 119. Un numéro gratuit et anonyme où des personnes vous écoutent et vous aident.

Les droits de l’enfant vous protègent contre le travail excessif. Dans beaucoup de pays, les enfants commencent à travailler dur très jeune. Selon le bureau international du travail, 240 millions d’enfants sont exploités dans le monde, soit 1 enfant sur 3 en Afrique, 1 sur 4 en Asie et 1 sur 5 en Amérique Latine.

Alors les enfants, vous avez des droits. Les adultes n’ont pas le droit de vous utiliser ou de vous maltraiter.

En France, des enfants sont victimes d’esclavage domestique. Ils ont entre 8 et 15 ans et viennent généralement des pays d’Afrique de l’Ouest. Ces enfants doivent faire le ménage, la cuisine, les course… Et le tout sans être payés.

En France, les enfants sont plutôt bien protégés. Mais il reste des progrès à faire. Par exemple, des minorités (des petits groupes de personnes venant souvent d’autres pays) ne peuvent respecter leur culture. Certains enfants sont victimes de discriminations (insultes, violences…) parce qu’ils viennent d’autres pays… Tous les enfants n’ont pas de logements corrects… certains enfants travaillent… Il y a de plus en plus d’enfants vivant dans la rue.

Dans certains pays, la condition des enfants est vraiment très dure. Ils doivent travailler dans des usines pour ramener de l’argent dans leurs familles. Certains enfants deviennent des enfants-soldats. Ils doivent faire la guerre : ils sont soldats, espions, esclaves sexuels, gardiens des exploitations de pétrole ou de diamants…

Parmi les 41 pays qui les exploitent, contre 30 il y a trois ans, la palme revient à la Birmanie : les enfants-soldats y seraient quelques 50 000, explique que ceux qui refusaient la drogue étaient abattus.

En mai 2000, l’Assemblée générale de l’ONU a appelé les gouvernements à empêcher la participation aux conflits armés de tout soldat de moins de 18 ans, à interdire leur enrôlement obligatoire et à limiter et protéger l’engagement volontaire. A ce jour, selon l’ONU, 79 pays ont signé le traité et seuls six l’ont ratifié.

En France, il y a :

  • Un million d’enfants pauvres
  • 19 000 enfants maltraités
  • 76 000 enfants sont en danger dans un contexte familial dégradé et qui menace leur développement éducatif et/ou matériel
  • 240 000 enfants sont placés ou pris en charge
  • 85 000 enfants sont touchés par le saturnisme
  • 150 000 filles et garçons quittent chaque année le système scolaire sans aucune perspective
  • 15 000 enfants ne suivent pas leurs cours alors qu’ils sont inscrits au collège ou au lycée et qu’ils n’ont pas encore 16 ans

Cliquez pour lire tous les articles de La Convention internationale des droits de l’enfant.